Sélectionner une page

Prague : la trabant en or Quo Vadis

Encore une nouvelle découverte dans la ville de Prague aujourd’hui, et nous partons à la recherche d’une sculpture quelque peu particulière dans le jardin de l’ambassade Allemande : une Trabant en or avec 4 pattes. Son nom : Quo Vadis, qui est du latin et qui peut se traduite en français par : ou es-tu allé.

L’origine de la trabant en or

Un peu d’histoire pour commencer, sur ce qu’est la Trabant, son origine et pourquoi son histoire s’est mêlée à celle de la ville de Prague et de l’ambassade Ouest Allemand.

L’histoire de la Trabant

Trabant est un modèle de voiture très utilisé dans l’Allemagne de l’est pendant la période de la guerre froide. Fabriquée par AWZ dans la Saxe, le modèle de la trabant 601 est un symbole de la RDA (République Démocratique Allemande). Si les hauts fonctionnaires pouvaient rouler en Citroen, Volvo ou Zil, les classes populaires devaient se contenter le Trabant, voiture abordable, mais aussi peu fiable.

 

Les Trabant dans les rues de Prague

quo-vadis-trabant-or-gold

Pour sa présence à Prague, et plus particulièrement dans le jardin de l’ambassade d’Allemagne il faut aller à l’Automne 1989. À quelques jours de la chute du mur de Berlin et l’ouverture à l’Ouest, des milliers d’allemand de l’Ouest décide de se rendre dans les ambassades de RFA (République Fédérale d’Allemagne) situées dans les capitales des pays du bloc de l’URSS. La grande majorité a choisi Prague, très proche de la frontière allemande et de Dresde. En grande partie, ce sont des jeunes qui cherchaient à fuir la RDA, et lors de leur arrivée à l’ambassade, en Trabant, ceux-ci délaissaient dans les rues adjacentes leur véhicules. Tout un symbole, comme l’abandon de leur ancienne vie.

Les trains de la liberté à Prague

Entassé dans le jardin et dans les couloirs de l’ambassade, l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest conviennent d’un accord : les réfugiés dans l’ambassade de Prague pourront la quitter par un sauf-conduit et immigrer en RFA, en train depuis Prague. Les trains de la liberté. Suite à cela, ils ont été de plus en plus nombreux à profiter de cette opportunité pour quitter la RDA et rejoindre l’Ouest.

 

La trabant en or comme témoin de 1989

Créée par David Černý en 1991, la trabant en or de Prague permet de se souvenir de cette époque pas si lointaine où des milliers d’habitants de la RDA souhaitaient fuir leur pays.

Si vous souhaitez voir la trabant en or lorsque vous êtes en week-end à Prague, il vous suffit de vous rendre à l’ambassade d’Allemagne et contourner le bâtiment pour apercevoir à travers les grilles la trabant Quo Vadis. Elle est d’ailleurs beaucoup plus visible en hiver puisque les arbres ne la cachent plus avec leur feuillage.