Sélectionner une page

Visiter la ville de Berlin

Partir à la découverte de la capitale Allemande
horloge astronomique de prague

Berlin a tout pour plaire, et ce n’est pas un hasard si les touristes se pressent pour la visiter. Entre monuments historiques et lieux culturels des plus anciens aux plus extravagants, la ville est plus vivante que jamais. Car Berlin a quelque chose d’unique en son genre, un esprit alternatif, qui se manifeste tout particulièrement dans sa vie nocturne et ses représentations artistiques.

La plupart des sites touristiques de la ville de Berlin sont idéalement situés dans le centre-ville. Facilement accessible à pied, il est aussi possible de profiter du réseau de transport en commun pour se déplacer dans la capitale allemande.

Berlin en quelques chiffres

La capitale de l’Allemagne et ses 4 millions d’habitants de toutes nationalités
propose une offre culturelle abondante.

Nationalités

Musées

Bibliothèques

Théâtres

Quand visiter la ville de Berlin ?

Berlin est une ville formidable à visiter à tout moment de l’année avec beaucoup de choses à faire et à voir. Mais comme la plupart des destinations touristiques, elle s’anime vraiment pendant les mois les plus chauds en été. Si vous n’êtes pas un inconditionnel du froid et du vent glacial, gardez en tête que l’hiver à Berlin n’est pas le plus agréable. Avec les vents d’Est, la température peut vite être glaciale.

 

En règle générale, la ville de Berlin profite d’un climat frais et humide avec une température estivale moyenne de 25°C, avec certaines périodes de vagues de chaleur occasionnelles comme on peut en faire l’expérience en France.
Ce qui laisse le printemps et l’automne pour profiter de la ville avec une météo adaptée et une fréquentation touristique raisonnable. De quoi profiter d’une visite agréable dans les parcs de la ville comme le Tiergarten ou l’étonnant Tempelhof, ancien aéroport qui a une histoire particulière pour la ville.

les quartiers de prague a visiter

L’histoire de Berlin en quelques mots

L’histoire contemporaine de la ville de Berlin est à l’image de ce que l’Europe a traversé au cours de ce dernier siècle. Il faut garder en tête qu’il y a encore 30 ans, la ville comme l’Allemagne était divisée en deux par le rideaux de fer. Mais l’histoire de la ville de Berlin s’écrit bien des siècles auparavant.

Les origines de la fondation de la ville de Berlin

Formée en 1237, la ville est issue de l’unification de 2 bourgades : Cölln (désormais quartier historique du centre de Berlin) et Alt Berlin (vieux Berlin) situé à l’Est de la Spree.
A la croisée d’importantes routes commerciales, la ville a rapidement prospéré économiquement et politiquement. Après la guerre de Trente Ans, elle devient le siège de la dynastie des Hohenzollern. Au XVIIIe siècle, c’est Frédéric le Grand (1712-1786) qui fait de Berlin a grande capitale du Royaume de Prusse. Période faste, la ville se développe, nottament le long de l’avenue Unter den Linden avec de nombreux bâtiments construits à cette époque. En 1871 Berlin devient la capitale de l’Empire allemand (IIe Reich), une monarchie parlementaire et autoritaire sous Guillaume 1er.

 

Après la défaite de l’Empire allemand en 1918 et la fin de Première Guerre mondiale succède la République de Weimar de 1919 à 1933. Comme à Paris, les “années folles” de Berlin voient une nouvelle identité culturelle se développer ; le “Romanischen Café” devient le lieu de rencontre de ces artistes portés par un vent nouveau. Mais le 30 janvier 1933 clôt définitivement cette période en laissant place à la terreur : Hitler devient chancelier de l’Allemagne.

Berlin après la Seconde Guerre guerre

Les troupes Soviétiques ont pris possession de la ville le 2 mai 1945. Largement bombardé par l’aviation et l’artillerie, la ville est en ruine. De nombreux bâtiments emblématiques sont éventrés comme l’emblématique Reichstag où flottera le drapeau de l’armée Rouge pour marquer la victoire sur l’Allemagne nazie. On estime que ¾ de la ville de Berlin a été détruite et c’est sur ce champ de ruine que les vainqueurs se partagent Berlin et le reste du pays. Une moitié pour l’URSS : Berlin Est, et une autre moitié pour les Américains, les Britanniques et les Français : Berlin Ouest.
Avec la guerre froide et l’affrontement des deux blocs est et ouest, Berlin est le théâtre d’un affrontement d’un nouveau genre. Faisant face à la fuite de nombreux citoyens, les Soviétiques ferment la frontière entre les deux Berlin avec un mur en août 1961. Le mur de Berlin sera renforcé d’année en année avec des miradors, des mines, des barbelés et surveillé en parmanence par de nombreux soldats. Beaucoup de citoyens est-allemand tenteront de passer à l’ouest au péril de leur vie, que ce soit à la nage, ou encore en creusant des tunnels sous le mur.

1989 chute du mur et réunification allemande

Il faudra attendre 1989 pour assister à la chute du mur de Berlin. L’empire soviétique est affaiblis et n’est plus d’un grand soutien à la RDA qui n’arrivent plus à contenir la contestation sociale. Depuis plusieurs mois déjà les habitants fuyaient l’Allemagne en passant par des pays voisins pour se réfugier dans les ambassades d’Allemagne de l’Est.

Sous le poids de la rue et des manifestants, le gouvernement est-allemand annonce l’ouverture de la frontière et l’assouplissement des règles pour les citoyens de l’Allemagne de l’Est. Pris au mot, des milliers de Berlinois se dirigent vers les postes-frontière le 9 novembre 1989. Dépassés par les événements et les ordres contradictoires, les gardes-frontières restent passifs devant le spectacle du flot des habitants de Berlin Est se dirigeant vers Berlin Ouest. Symboliquement les habitants grimpent sur le mur, et commencent déjà à le détruire à coup de masse. Le lendemain, les autorités de l’Allemagne de l’Est sont dépassées et manquent de ressources pour rétablir le contrôle des frontières et des points de contrôle. Finalement ce 10 novembre 1989 marque la fin des formalités préalables pour passer à Berlin Ouest. La chute du mur de Berlin est pour beaucoup le signe équivoque de la fin du bloc soviétique et des régimes communistes alliés du pacte de Varsovie.

La destruction progressive du mur a laissé une plaie ouverte coupant la ville de Berlin. La ville a su profiter d’un élan créatif dans les années 90 aussi bien artistique qu’entreprenarial. De nombreuses start-ups se développent et l’économie de la ville se porte bien. La récente construction de la Gigafactory Berlin-Bradenburg du constructeur de voitures électriques Tesla en est la preuve. Pourtant des différences subsistent au niveau politique et local comme la gentrification de certains quartiers populaires.

Les récentes découvertes sur Berlin

Il y a encore tant à découvrir sur cette ville, que de nouveaux articles sont disponibles au fur et à mesure des dernières découvertes. Voici les articles les plus récents !

Berlin le palais du Reichstag

Berlin le palais du Reichstag

Bienvenue dans l’antre du parlement allemand, le Reichstag (parlement impérial en français), qui fût érigé pour symboliser l’unité nationale du nouvel empire germanique. Celui-ci fut construit par Paul Wallot et ce avec un design de neo-renaissance, et ce de 1884 à...

Se ballader sur Unter den Linden

Se ballader sur Unter den Linden

Bienvenue dans l’une des rues les plus célèbres à Berlin : Unter den Linden. Celle-ci commence à Schlossplatz et se prolonge jusqu’à la Pariser Platz et la fameuse Porte de Brandebourg. Un axe important pour Berlin qui est devenu la rue principale de l’ouest de la...

Checkpoint Charlie à Berlin

Checkpoint Charlie à Berlin

Entre 1961 et 1980 le checkpoint Charlie était le seul point de passage pour les étrangers, les prisonniers et les diplomates entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest. Pourquoi Charlie ? C’est tout simplement le code correspondant à la lettre C dans...

visiter les mystères de la ville de Prague

Que faire lors de votre visite de Berlin ?

Pour les plus jeunes à la recherche du Berlin branché direction le centre-ville; c’est le quartier de Berlin-Mitte. Le quartier Friedrichshain quant à lui est très fréquenté par les étudiants. Et pour les artistes et expats, rendez-vous au Neukölln. Quartier qui a d’ailleurs donné son nom à l’un des morceaux de David Bowie, qui résidait dans un quartier voisin dans les années 70.

Une visite de l’Alexanderplatz peut facilement être combinée avec une promenade dans la vieille ville de Berlin, ou sur l’ancien boulevard soviétique Karl-Marx-Allee. Les quartiers résidentiels de Berlin : Friedrichshain, Kreuzberg et Neukölln sont également des incontournables. Ils sont essentiels pour s’imprégner de l’ambiance toute particulière de Berlin et de son style de vie tout particulier. Une ville composée de tant de quartiers différents et uniques en leur genre peut sembler impressionnante. Mais c’est un vrai plaisir de parcourir la ville et de profiter de son atmosphère agréable et même parfois dépaysante.

Il ne vous à sans doute pas échappé que Berlin est une ville ou l’histoire de l’Europe s’est écrite, entre le pire et le meilleur. Que ce soit le mémorial de l’Holocauste, les vestiges du mur de Berlin, Checkpoint Charlie, la porte de Brandebourg, et tant d’autres. Mais c’est aussi une ville qui fait la part belle à la culture, notamment avec l’Île aux Musées (Museumsinsel) à Berlin-Mitte avec le musée du Pergarme.

Les villes à visiter en Allemagne

L’Allemagne est un grand pays avec de nombreuses villes qui valent le détour mais aussi de nombreuses régions qui valent le détour. 

Bavière
Munich

Brandebourg
Postdam
Basse-Saxe
Hanovre

Visiter un autre pays, une autre ville en Europe ?