Sélectionner une page

Un palais qui tire son nom de son premier occupant : le Kronprinz

Le palais du Kronprinz tire son nom de son occupant : le Kronprinz, c’est-à-dire le prince héritier au trône d’Allemagne. D’un style néo-classique tardif, celui-ci est situé sur Unter den Linden à Berlin. Sa forme actuelle est le résultat de nombreux changements qui ont été apportés à celui-ci depuis sa construction en 1732. Auparavant ce n’était qu’une modeste maison datant des environs de 1660.

Le palais du Kronprinz : un bâtiment en constante évolution

Les premières modifications ont été conçu dans un style baroque. Elles ont été menées par Philipp Gerlach entre 1732 et 1733. Entre 1856 et 1857 Johann Heinrich Strack a ajouté le deuxième étage au palais du Kronprinz de Berlin. Ces extensions ont été reconstruites après la seconde guerre mondiale.

Le palais fût utilisé par la famille royale jusqu’à l’abolition de la monarchie. De 1919 à 1937, il a été occupé par la Galerie National. Puis pendant la guerre froide sous le régime communiste, le palais du Kronprinz de Berlin fût renommé « Palais Unter den Linden » et réservé au gouvernement et à ses invités officiels.

Un palais au cœur de l’histoire Allemande

Le 31 Août 1990 le pacte ouvrant la voie à la réunification entre la RDA et la RFA est signé au palais du Kronprinz. À côté du palais, la prestigieuse avenue « Unter den Linden ». Totalement détruit dans les derniers instants de la bataille de Berlin à la fin de la seconde guerre mondiale, la façade originale a été reconstruite en 2003 par la société de médias allemande Bertelsmann. Par un passage en surplomb il est possible de rejoindre le « Prinzessinnenpalais » (Palais des princesses), construit pour les filles de Friedrich Guillaume III. Le café est un excellent endroit pour prendre une pause dans votre découverte de la ville de berlin, et qui propose café, boissons chaudes et autres pâtisseries typique.