Sélectionner une page

L’horloge astronomique de Prague – Staré Město

L’un des endroits à voir absolument à Prague, c’est sans doute la place de la vieille ville, ou Staré Město en Tchèque, ou se trouve entre autres choses l’horloge astronomique de Prague, adossé à l’ancien hôtel de ville. Les historiens attribuent sa construction à Mikuláš de Kadaň au début du 15ème siècle.

L’horloge a été restauré en 2018 à l’occasion des célébrations du centenaire de la création de la Tchécoslovaquie.

En 1410 sur l’un des mur de la mairie de Prague de l’époque, celle-ci est la plus ancienne horloge astronomique au monde encore en fonctionnement aujourd’hui.

L’histoire de l’horloge astronomique

En 1490, Jan Růže (aussi appelé Hanus) est supposé avoir travaillé lui aussi sur l’horloge. A cette époque on retrace alors l’ajout d’un calendrier, et la façade de l’horloge fut décorée avec de nombreuses sculptures gothiques. Selon la légende, celui-ci aurait été rendu aveugle pour qu’il ne puisse pas partager les secrets de l’horloge. Mais aucun élément concret accrédite cette théorie pour le moment. Parfois abîmé par le temps et les guerres, ou tout simplement en panne, l’horloge astronomique de Prague a toujours été entretenue par ses gardiens. 

visiter la tour de petrin a Prague de nuit

Les 3 éléments principaux de l’horloge

Pour bien comprendre le fonctionnement de l’horloge, voici une brève explication de son mécanisme, qui est un véritable chef d’oeuvre.

Les apôtres et leur défilé est rythmé pour se déclencher à chaque heure et ce de 9h à 21h. Une fois les deux petites fenêtres ouvertes, les apôtres se présentent deux par deux aux visiteurs.

Le cadran astronomique est celui juste en dessous des apôtres. Caractéristique d’une horloge astronomique, il permet de connaitre ou se trouve la lune et le soleil, mais aussi l’heure (une horloge qui ne donne pas l’heure, ça aurait été cocasse !)

Pour terminer, le cadran des médaillons qui fait office de calendrier avec l’ensemble des mois. Il ne faisait pas parti de l’horloge lors de sa construction, mais fût ajouter au 19e siècle.

Au final, l’horloge permet d’afficher l’heure actuel, l’heure babylonienne (en utilisant les degrés) et même l’ancienne heure tchèque.

La légende autour de la construction

Qui n’a pas entendu parlé de la fameuse légende en s’informant sur l’horloge astronomique ? Et bien la voici bande curieux. Selon cette légende populaire, le concepteur de l’horloge (Hanus) aurait eu ses yeux crevé pour que le secret du mécanisme de l’horloge reste à Prague. L’idée est que maître Hanus ne pouvait plus refaire à nouveau son travail ailleurs en Europe centrale. La légende dit aussi qu’il aurait fini par saboter l’horloge, maudit le mécanisme et que ceux qui ont tenté de la réparer sont tous devenu fou. Si souvent chaque légende à une part de vérité, à vous de vous faire votre propre opinion sur celle là !

Les apôtres de l’horloge astronomique de Prague

Vous l’aurez sans doute deviné, une impressionnante machinerie se cache derrière les différents cadrans. Mais ce n’est pas tout car au dessus du calendrier et du cadran astronomique de l’horloge de Prague, se trouvent les figures des apôtres. Ceux-ci sortent alors des deux écoutilles pour se présenter au dehors chaque heure. Il est d’ailleurs impressionnant de voir que plus on approche d’une nouvelle heure pile, et plus au bas de l’horloge le nombre de touristes qui sont en train de visiter Prague s’agrandit. Pensez donc à vous y rentre suffisamment tôt (10 bonnes minutes suffiront) pour profiter du spectacle à chaque heure pile, de 9 heures à 21 heures chaque jour.

Il y a également aux abords de la place de la vieille ville et juste en face de l’horloge de nombreux bars et restaurants avec une terrasse vous permettant de regarder l’horloge tout en sirotant une bonne bière tchèque.