Bienvenue à Kutna Hora, une petite ville de République Tchèque située en Bohême Centrale à 1 heure de route de Prague. Cœur économique de la Bohême pendant le Moyen-Âge, on trouve encore de nombreux bâtiments témoin de son histoire. De nombreuses églises, l’ossuaire de Sedlec très connu ou encore des mines d’argent centenaires font de la ville un musée à ciel ouvert de son passé glorieux.

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995, cette ville à taille humaine regorge de trésor. Prévoyez 2 jours pour visiter les principaux lieux d’intérêt, l’occasion idéal pour visiter Kutna Hora pendant un weekend. Nous vous recommandons notamment l’église Sainte-Barbe qui a tout d’une cathédrale. Accessible par le train ou par la route depuis Prague ou Brno, elle est également une étape intéressante pour un road-trop en Europe Centrale.

Quoi visiter dans la ville Kutna Hora

La ville est principalement associée en premier avec l’ossuaire de Sedlec que se situe à l’extérieur de Kutna Hora. Si vous venez par le train depuis Prague ou Brno, vous pouvez rapidement vous y rendre en sortant de la gare de « Kutná Hora Sedlec  Nádraží » en 10 minutes à pied.

Un peu plus loin en direction du centre-ville se trouve de nombreuses églises. Comme l’église Saint Jean de Népomucène ou encore On retrouve la plus grande, la cathédrale Sainte-Barbe de Kutna Hora. En face de la cathédrale se trouve la chapelle du corps de Dieu, avec de superbes voûtes à admirer. Le musée de la mine médiévale est également un incontournable de la ville.

La cour italienne peut être visitée, c’est désormais un musée dédié au passé glorieux de l’économie de la ville et présente une belle collection numismatique. C’est également l’hôtel de ville de la ville, et celui-ci cache une superbe salle pour les mariages et une chapelle gothique avec de magnifiques statues du Moyen Age.

Se rendre à Kutna Hora

Pour voyager à Kutná Hora, plusieurs options sont possibles suivant votre désir. Le train depuis Prague ou Brno pourra vous déposer à 3km du centre-ville. Si vous le souhaitez une navette ferroviaire peut veut emmener à la petite gare de Kutna Hora Nadrazi. Vous serez alors à une petite dizaine de minutes du centre.

En bus depuis Prague et la gare routière de Florenc ou en voiture depuis la capitale, devrait vous prendre une petite heure pour rejoindre Kutna Hora. La ville dispose de nombreux parkings mais en périphérie de la vieille ville. Il vous faudra de toute façon marcher pour pouvoir visiter cette belle ville de Bohême Centrale.

 

L’histoire de la ville de Kutna Hora

A l’origine, petite communauté minière de la seconde moitié du 13 siècle, Kutna Hora s’est ensuite bien développée.

Les mines d’argent

Quand les riches gisements d’argent ont été trouvés, le roi pris en charge l’octroi des droits pour miner et Kutná Hora devenu alors la deuxième ville la plus importante de Bohême. Au 14ème siècle cinq à six tonnes d’argent pur étaient extrait chaque année, ce qui fit du Roi de Bohème le plus riche de toute l’Europe centrale. Le groschen, une pièce d’argent qui circule en cette période dans toute l’Europe, était frappé à Kutna Hora, à la Cour Italienne (Vlašský dvůr). Très bien fortifié, l’édifice était aussi le siège du pouvoir régent dans la ville. À la fin du 14ème siècle, le bâtiment est rénové et un superbe palais y a été construit, avec une magnifique salle de réception ainsi qu’une chapelle.

Le déclin des mines et la ville aujourd’hui

Quand l’argent commence à manquer dans les mines au court du 16ème siècle, la ville commence à perdre de son importance, et la frappe de la monnaie ferme ses portes en 1727. Depuis 1947, un musée de la mine existe à Kutna Hora et se situe dans un ancien fort : le Hrádek. En visitant ce musée vous avez également la possibilité de prendre part à une visite guidée dans une mine médiévale. Au sud-ouest de la ville se dresse l’église Sainte Barbe, un exemple typique du style gothique bohémien.  Sa construction a commencé en 1380 par les ateliers de Peter Parler, mais il a fallu plusieurs siècles pour que celle-ci soit entièrement terminée. Elle impressionne surtout les visiteurs par ses flèches qui s’élèvent au-dessus d’un écrin de verdure.